Gestionnaire de paie et comptable

Titre professionnel gestionnaire de paie (Niveau 3 - III (Bac+2))

Certificat de compétences professionnelles : Assurer les travaux courants de comptabilité
(CCP1 du titre professionnel comptable assistant)

Objectifs de la formation

Le gestionnaire de paie a la responsabilité pour le compte de l’entreprise, du suivi, de l’analyse et du traitement des informations sociales ; il assure le traitement de la paie à l’aide d’un logiciel dédié et sa vérification en fonction de la législation, des conventions collectives et des contrats de travail applicables.

Pour cela, il assure en toute autonomie une veille technique sur les évolutions réglementaires et jurisprudentielles qu’il analyse et traite. Il prend en charge l’ensemble des déclarations sociales relatives à la paie auprès des différents organismes.

Il établit les tableaux de bord concernant la gestion et le suivi des salaires. Il est en relation avec les différents interlocuteurs techniques internes (comptable, secrétaire, etc.) ou externes (organismes sociaux...) de l’entreprise.

En fonction de la taille de la structure, le gestionnaire de paie, travaille généralement seul et en toute autonomie et responsabilité au sein d’un service spécialisé. Il peut exercer son emploi en collaboration avec d’autres professionnels (juristes, informaticiens, comptables, secrétaires par exemple).

Il est repéré dans l’établissement où il exerce, comme étant le référent ou le spécialiste du domaine. Il est appelé à assurer un rôle de conseils et d’informations à l’interne comme à l’externe auprès du personnel, d’un correspondant paie ou d’un chef d’entreprise pour les petites structures.

Sur un plan comptable, il intègre l’ensemble des travaux de base de la fonction comptable. Ces travaux sont constitués, pour l’essentiel, de traitements et de saisies d’informations à caractère financier. Il recueille, contrôle et comptabilise l’ensemble des documents commerciaux, sociaux et fiscaux nécessaires à la tenue de la comptabilité dans le respect de la réglementation. Il vérifie, justifie et rectifie les comptes pour l’ensemble des opérations courantes. Il enregistre les opérations dans le respect des normes comptables et des procédures de gestion internes (imputation analytique, budgétaire, financière)

Dans certaines organisations de travail, il peut diriger une équipe de collaborateurs dont il assure la gestion en toute responsabilité.

Objectifs de l’action de formation
- Qualifier des personnes à l’emploi de gestionnaire ou technicien de paie et comptable afin de leur assurer une insertion professionnelle durable,
- Pour les salariés en poste, développer ses compétences afin de s’adapter en permanence à la réalité évolutive du métier

Contenu de la formation

Unité 1 – Assurer la tenue et le suivi du dossier social de l’entreprise :

  • Analyser et assurer la gestion des informations liées aux relations de travail.
  • Collecter les informations et traiter les événements liés au temps de travail du personnel.
  • Assurer les relations avec le personnel et les tiers.

Unité 2 – Assurer la production de la paie et élaborer les données de synthèse :

  • Réaliser et contrôler les bulletins de salaire.
  • Établir et contrôler les données de synthèse à partir de la production des bulletins de salaires.

Unité 3 – Assurer les travaux courants de comptabilité :

  • Comptabiliser les documents commerciaux.
  • Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de trésorerie.
  • Établir et comptabiliser les déclarations de TVA.
  • Contrôler, justifier et rectifier les comptes.
  • Savoir lire un bilan et un compte de résultat

Modalités d’évaluation :


Pour l’accès au titre professionnel des candidats par VAE ou issus d’un parcours continu de formation, les compétences sont évaluées au vu :


1) De l’épreuve de synthèse basée sur une mise en situation professionnelle à partir d’un dossier descriptif de l’organisation comptable de l’entreprise et d’éléments extraits de cette comptabilité, le candidat effectue les travaux demandés, sous forme manuelle ou informatisée, en veillant à accompagner les résultats chiffrés des explications ou justifications nécessaires.


2) Du dossier de synthèse de pratique professionnelle. Tous les candidats au Titre Professionnel décrivent par activité type et à partir d’exemples concrets, les pratiques professionnelles en rapport direct et étroit avec le titre professionnel visé. Le candidat a également la possibilité de fournir tout support illustrant cette description.


3) Des résultats des évaluations réalisées pendant le parcours continu de formation (Les candidats par VAE ne sont pas concernés par cette rubrique).


4) D’un entretien final avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités auxquelles conduit le titre visé sur la base du Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP), de l’épreuve de synthèse et, pour les candidats d’un parcours continu de formation, des évaluations passées en cours de formation.


Durée totale de l’épreuve :

6h00 Pour le titre gestionnaire de paie
2h20 pour le CCP1 Assurer les travaux courants de comptabilité

Blocs de compétences :

Chaque bloc de compétences peut être validé indépendamment les uns des autres et conduit à l’obtention d’un certificat de compétence professionnelle. L’obtention de tout les certificats de compétences professionnelles dans un délai de 5 ans conduira à la délivrance du titre professionnel.

Équivalences/Passerelles :

Il n’existe pas d’équivalence ou de passerelle pour les titres professionnels du Ministère du travail et de l’emploi.

Débouchés :

- Gestionnaire de paie ;
- Technicien de paie ;
- Agent de paie ;
- Comptable spécialisé(e) paie ;
- Collaborateur(trice) paie ;
- Gestionnaire de paie et administration du personnel ;
- Assistant(e) paie ;
- Comptable service paie ;
- Technicien(ne) des services comptables ;
- Technicien(ne) des services administratifs.

Suites de parcours :*

- Bachelor ;
- Licence professionnelle ;
- Autre titre professionnel.

* Cette liste n’est pas exhaustive. D’autres équivalences existent.

Public & pré-requis

- Autonomie ;
- Rigueur ;
- Motivation ;
- Bonne maîtrise des outils informatiques ;
- Dossier de candidature ;
- Tests psychotechniques ;
- Entretien avec la formatrice.

Moyens pédagogiques

- 20% de théorie et 80% de mise en situation professionnelle.
- Accès à notre plateforme pédagogique, interactive et collaborative.
- Des supports de cours actualisés et conçus par notre équipe sous forme d’entreprise fictive.

Notre plus-value

- Modules complémentaires tels que « Technique et recherche d’emploi », « Bureautique », « Projet voltaire ».
- Formation éligible au CPF, CPF Transition pro, CSP, PSE…
- Entrée tous les deux mois.



- Taux de satisfaction : 100 %
- Taux de retour à l’emploi : 78 %

Aidez moi à trouver le meilleur financement pour ma formation