Demandeur d’emploi

Découvrez les différents dispositifs garantissant la prise en charge de votre formation

L’ARE (Allocation chômage d’aide de retour à l’emploi) :

Cette allocation est versée par Pôle Emploi et concerne les personnes involontairement privées d’emploi. Cependant, il faut être inscrit comme demandeur d’emploi et avoir travaillé 6 mois minimum ou 910 heures.


Vous pouvez toucher cette aide s’il y a rupture ou cessation de contrat :

- Licenciement pour motif personnel ou motif économique ou d’une révocation.
- Rupture conventionnelle.
- Non-renouvellement d’un CDD.
- Une démission considérée comme légitime.

En savoir plus sur le dispositif ARE

L’AIF (Aide individuelle à la formation) :

Si les dispositifs existants ne peuvent pas prendre en charge les frais de formation, il est possible de bénéficier de l’AIF de manière partielle ou entièrement. Ce dispositif prend en charge les frais pédagogiques. Les bénéficiaires sont les demandeurs d’emploi, les CSP et les personnes en accompagnement CRP/CTS.

Vous pouvez trouver les formations concernées sur Trouver ma formation

Le Compte Personnel Formation (CPF) :

Le CPF remplace ce qui était anciennement le DIF. Sur ce compte, vous cotisez de l’argent lors de votre activité professionnelle. Du moment que vous avez plus de 16 ans et que vous avez signé un contrat de travail, vous gagnez petit à petit cet argent. Ce fonds permet de financer tous les actes de formation que vous voulez faire (Titre professionnel, certificat de compétence, certification, etc…)

Vous pouvez cumuler jusqu’à 5000 € sur 10 ans. Pour les personnes les moins diplômées (Niveau CAP ou sans diplôme), vous avez jusqu’à 8000 € sur 10 ans.


Découvrez le montant de vos droits sur Mon Compte Formation

Le Chèque pass formation :

Le chèque pass formation est une aide de la région pour financer les projets de formation. Vous pouvez en bénéficier à partir de vos 18 ans et selon certaines conditions :

- Vous êtes demandeur d’emploi et inscrit à Pôle Emploi.
- Vous travaillez à temps partiel (- de 24h/mois).
- Vous êtes actuellement en contrat aidé.
- Vous êtes en CSP.
- Vous avez au moins 250 euros de droits acquis sur le CPF.
- La formation n’est pas financée dans le cadre du programme régional de formation (PRF).

La demande se fait directement sur le site du Compte personnel de Formation. Les formations doivent être inscrites au RNCP (Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles), au répertoire spécifique et éligibles au CPF. Le montant de cette aide est plafonné à 5000€.

La POEI (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle) :

Ce dispositif est réservé pour les demandeurs d’emploi et apparaît lorsqu’un employeur souhaite vous recruter mais que vous n’avez pas encore les compétences pour ce métier. Cette démarche oblige l’employeur à vous embaucher pour un CDD de 12 mois minimum, un CDI ou pour un contrat de professionnalisation/d’apprentissage d’une durée d’au moins 12 mois. L’employeur peut venir du secteur privé comme du secteur public.

Une fois que l’employeur a prouvé votre embauche, celui-ci peut toucher une aide pour payer votre formation et l’OPCO (Opérateur de compétence) apporte également une aide financière.


L’alternance (contrat de professionnalisation ou d’apprentissage) :

Contrat d’apprentissage :

Le contrat d’apprentissage concerne les personnes ayant entre 16 et 29 ans révolus ou plus pour les travailleurs handicapés ou les personnes ayant un projet de création/reprise d’entreprise.

Les frais de formation sont pris en charge par l’entreprise et l’OPCO (Opérateur de compétence de l’entreprise). Votre rémunération dépend de votre âge et de la durée de votre contrat.


Contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation concerne les personnes ayant entre 18 et 25 ans et plus pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA, les personnes détenteurs d’un contrat aidé.

Le prix de la formation est pris en charge par l’entreprise et l’OPCO (Opérateur de compétence de l’entreprise). Votre rémunération dépend de votre âge et de la durée de votre contrat.



Contrat pro-A :

L’alternance pro-A est un dispositif qui permet aux personnes en CDI, CDD, sportifs de haut niveau et les salariés en activité partielle de se reconvertir en passant par l’alternance. Elle favorise l’évolution professionnelle et le maintien de l’emploi des salariés.

Si vous souhaitez emprunter la voie de l’alternance, vous devez faire la demande à votre employeur et de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

Pour le contrat pro-A, la rémunération et la durée est applicable comme pour le contrat de professionnalisation.


Le CSP (Contrat de sécurisation professionnelle) :

Le contrat de sécurisation professionnelle concerne les salariés licenciés pour motif économique. Ce dispositif a pour objectif de favoriser la reconversion et le retour à l’emploi du bénéficiaire. Cela se traduit par des mesures d’accompagnement renforcées, un parcours de retour à l’emploi etc. (Voir notre article complet sur le CSP).

Lorsque vous êtes en CSP, vous pouvez choisir l’organisme de formation ainsi que la formation que souhaitez faire mais celle-ci doit être inscrite sur le site Mon Compte Formation.

Un dossier doit être complété avec votre conseiller Pôle Emploi ou l’organisme prestataire du service public qui vous accompagne. La demande de financement est ensuite transmise à un organisme qui décidera si vous pouvez intégrer ou non la formation. Vous devez remettre le dossier au minimum un mois avant le début de la formation.


Le CEC (Compte d’engagement citoyen) :

Le CEC permet de convertir vos heures de bénévolat en argent sur votre compte de formation. Vous pouvez acquérir jusqu’à 720 euros au maximum et votre employeur doit vous donner des jours de congés pour exercer votre activité bénévole ou volontaire.


Voici les actions bénévoles éligibles avec le temps minimum pour toucher 240 euros de droit CPF :


Avec cet argent, vous pouvez donc faire :

- Des formations inscrites au CPF. Votre argent est cumulable et utilisable avec vos droites formations.
- Des actions de formation spécifiques aux bénévoles, aux volontaires en service public ainsi qu’aux sapeurs-pompiers.
_