Notre méthode pédagogique

Chez Gest’UP tout est fait pour que l’apprenant soit acteur de son apprentissage. Nos formations permettent de développer les compétences par le transfert de connaissances et la mise en pratique.

Les cours s’appuient sur une pédagogie active, alternant concepts, exercices, études de cas, avec l’aide d’un animateur formation. Découverte, développement, mises en situations, coopérations et autonomie en sont les maitres mots de la pédagogie Gest’UP.

L’approche Gest’UP consiste à faire de l’apprenant un acteur déterminant de son apprentissage dans le respect du collectif avec l’aide du formateur-animateur.

Les acquisitions se font par :
- La découverte avec ses essais et ses erreurs « on apprend en faisant »
- Le développement de projets : problèmes spécifiques à résoudre,
- Des mises en situation,
- Un apprentissage coopératif focalisé sur un objectif à atteindre,

L’apprenant organise progressivement ses savoirs seul et en groupe et peut ainsi développer son autonomie.

Le rôle du formateur animateur n’est pas de transmettre un savoir, mais plutôt de proposer des situations qui vont permettre l’apprentissage, en valorisant l’ensemble des savoirs détenus dans le groupe.

C’est pourquoi on qualifie son rôle de « facilitateur », de « médiateur ». Il facilite le lien entre l’apprenant et un contenu (des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être). Il est aussi celui qui facilite les relations dans le groupe.

Les missions du formateur « facilitateur » sont les suivantes :

Missions du formateur / facilitateur

Missions du formateur / facilitateur

  • Mobiliser les apprenants (Expliquer, motiver, organiser)
  • Structurer les savoirs (Docs, vidéos, animations,...)
  • Atelier de proximité ou à distance (Réaliser, expérimenter en petit groupe)
  • Apprentissage entre pairs (Présenter, conceptualiser)
  • Evaluer (Vérifier, transférer)

En amont de votre formation : Le test de positionnement

Avant d’intégrer votre formation un test de positionnement est réalisé. Son objectif est de mieux cerner votre besoin afin d’adapter et de personnaliser votre parcours formation.

Il permet de :
• Se situer par rapport aux objectifs visés,
• De repérer l’itinéraire à parcourir,
• De s’approprier la démarche d’individualisation,


La semaine d’intégration : 2 jours pour apprendre à désapprendre : c’est la clé de l’adaptabilité.

« C’est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d’apprendre » (Claude Bernard). Attention, désapprendre ne veut pas dire faire une purge de tout ce que nous avons patiemment appris et retenu au cours des années précédentes ! Il n’y a pas de touche « reset » dans le cerveau humain ou dans les organisations ! Désapprendre, c’est accepter d’apprendre autrement. Ce qui nécessite d’adopter trois nouvelles attitudes :

1 – La première est de se dire que le savoir n’est pas du remplissage de crâne. Le flux d’information est tel que l’enjeu n’est plus seulement de mémoriser mais surtout de savoir repérer l’information, de lui donner du sens, de se doter de capacité de décryptage du monde qui nous entoure.

2 – La deuxième est dans la capacité à se poser plus seulement la question du « pourquoi ? » que du « comment ? », c’est-à-dire cultiver la réflexivité, en prenant du recul avec ce que l’on fait, ce que l’on sait, ce qu’on nous demande faire, ce qu’on nous dit.

3 – La troisième est de ne pas se contenter de faire comme avant, de reproduire sans fin le passé. La vie est un changement permanent et requiert une capacité d’adaptation en continu. £Ce qui a bien fonctionné un moment doit être revu et revisité pour avancer et innover.

2 jours pour vous aider à identifier vos compétences et créer des outils d’aide au retour à l’emploi (CV, lettre de motivations, ateliers de confiance en soi).