Zoom sur le métier de comptable assistant

Le comptable assistant s’occupe essentiellement des travaux de base de la fonction comptable. Il recueille, contrôle et comptabilise l’ensemble des documents commerciaux, sociaux et fiscaux nécessaires à la tenue de la comptabilité dans le respect de la réglementation. Les missions peuvent toutefois être plus ou moins étendues selon l’entreprise qui l’emploie. Le comptable assistant est un niveau 4 (niveau bac).

Les principales missions confiées au comptable assistant :

Les tâches du comptable assistant sont assez variées même si elles restent dans le domaine de la comptabilité. Tout dépendra de la structure où il se trouve et des missions qui lui seront confiées. Cependant, le comptable assistant se doit d’être multitâche et autonome dans son travail. La maîtrise des outils informatiques sera nécessaire pour occuper ce poste. Le comptable assistant devra se servir d’un logiciel en comptabilité pour gérer ses comptes :

- Opérations bancaires (édition des ordres de virement, gestion des paiements, etc.)
- Comptabilité des fournisseurs (relance des factures fournisseurs, saisie des factures liées à l’achat, l’élaboration des règlements fournisseurs).
- Comptabilité client.
- Mise à jour des registres.
- Édition de la balance comptable.
- Déclaration TVA, impôts sur la société.
- Échanges avec l’URSSAF, la Direction Générale des Impôts.


Les savoir-faire indispensables pour le comptable assistant :

Le comptable assistant doit être méticuleux car c’est son rôle de s’occuper de la comptabilité d’une ou plusieurs entreprises selon la structure où il travaille. Les compétences sont spécifiques et le comptable assistant doit posséder un diplôme lié à ses missions :

- Maîtrise des logiciels informatiques de traitement comptable et fiscal ;
- Maîtrise des logiciels de bureautique : principalement Excel ;
- Bonne connaissance des techniques de comptabilité générale et d’archivage ;
- Bonnes facultés d’expression orale et écrite.


Les qualités qui font que vous êtes fait pour être comptable assistant :

Comme dans chaque métier, vos qualités naturelles pourront déterminer si vous êtes fait pour devenir comptable assistant.

La précision est importante pour la tenue des comptes mais il faut également avoir un bon sens de l’organisation avec le sens des priorités pour rendre les documents dans les délais.

Le métier demande aussi une capacité d’adaptation avec un sens prononcé pour les responsabilités. Le comptable assistant doit tout naturellement savoir faire preuve d’une bonne gestion du stress lors de le rendu des comptes annuels.


Quels sont les avantages et les inconvénients de devenir assistant de direction ?

Les plus :

- Missions très diversifiées ;
- Métier à évolution rapide ;
- Nombreuses possibilités d’emploi.

Les moins :

- Pression des objectifs ;
- Travail prolongé sur ordinateur ;
- Travail sédentaire.


Le salaire moyen du comptable assistant :

Un comptable assistant peut gagner 1800 euros brut en début de carrière. Le salaire médian se situe à 23 000 euros annuel brut. Tout dépend du type d’entreprise qui vous recrutera.


Quelle formation pour devenir comptable assistant :

Gest’up formation propose la formation pour devenir comptable assistant en 6 mois et avec 4 semaines de stage. Le titre professionnel est reconnu par l’État et est délivré par le ministère du Travail. Le titre professionnel pour devenir comptable assistant est de niveau 4 (Équivalent du bac).
À la suite de ce titre professionnel, vous pourrez devenir :

- Agent(e) comptable ;
- Assistant(e) comptable ;
- Assistant(e) de cabinet comptable ;
- Aide-comptable facturier ;
- Technicien(ne) comptable ;
- Assistant(e) paie ;
- Assistant(e) administratif(ve) et comptable ;
- Aide-comptable.


Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Après quelques années en tant que comptable assistant, il est tout naturellement possible de devenir comptable et même responsable comptable.

Avec des formations complémentaires, il est possible de se spécialiser dans certains domaines mais aussi d’évoluer vers des postes de contrôleur financier, contrôleur de gestion ou d’expert-comptable.

Pour aller plus loin, le diplôme d’Expertise Comptable permet d’ouvrir son propre cabinet à la suite.


Le petit mot de la fin :

Vous vous sentez en adéquation avec le métier de comptable assistant ? Vous pouvez nous contacter si vous avez besoin d’informations sur les différents dispositifs de reconversion.